Juste de Gand

(Joos Van Wassenhove, Justus van Gent, Justus, Giusto da Guanto, Josse van Wassenhove)
Peintre Flamand Primitif flamand
Né en 1410 à Gand (Pays-Bas) et mort en 1480

Biographie
Joos Van Wassenhove, appelé en France Juste de Gand, est un peintre flamand né à Gand. On possède peu de documents sur sa vie et on ne peut affirmer avec exactitude ses lieux et dates de naissance, d'apprentissage et de décès. La connaissance de cet artiste repose donc principalement sur le croisement de quelques documents. Il est reçu franc-maître à la Guilde d'Anvers en 1460 et inscrit à la corporation des peintres de Gand en 1464. En 1467 il est parrain de Hugo van der Goes lors de son admission au métier.

Au début des années 1470, il part pour l'Italie. Des archives le citent comme peintre à la cour de Federico da Montefeltro, duc d'Urbino de 1473 à 1475. Vespasiano da Bisticci, bibliothécaire et biographe du duc, rapporte dans sa chronique, écrite de 1482 à 1498, que le duc Federigo "ne trouvant pas en Italie de maître à son goût sachant peindre des tableaux à l'huile, s'enquérit en Flandre d'un maître qualifié et le fit venir à Urbino pour exécuter de nombreux tableaux de sa main, principalement dans l'un de ses studios pour y peindre les philosophes, les poètes et tous les docteurs de l'Eglise, tant grecque que latine. Il fit aussi le portrait de sa Seigneurie".

Pendant cette période, le peintre signera ses oeuvres sous le nom de Giusto da Guanto. Il y exécute son travail le plus remarquable, "La Dernière Cène", ainsi que la série des "Vingt-huit portraits d'hommes célèbres", exposée aujourd'hui à la Galleria Nazionale d'Urbino et au Musée du Louvre à Paris. La paternité de cette série est cependant sujet à caution; Elle est probablement le fruit d'une collaboration entre Juste de Gand et le peintre espagnol Pedro Berruguete. Enfin il fut jusqu'à il y a peu considéré comme l'auteur des sept panneaux des "Arts libéraux" qui décoraient la bibliothèque d'Urbino et dont il ne reste aujourd'hui plus que "La rhétorique" et "La musique" à la National Gallery de Londres. De récentes recherches scientifiques viennent de les attribuer à un peintre italien, probablement Francesco di Giorgio.

Son oeuvre a influencé un certain nombre de peintres italiens dont Bramante.

Les oeuvres et tableaux de l'artiste en image (3)

Liste complète des oeuvres de l'artiste (17)

  • Adoration des Mages en 1465 Tempera 109.2x160cm, exposé à New York
  • Aristote, exposé à Paris
  • Dante Alighieri, exposé à Paris
  • Euclid en 1474 Huile sur bois 102x80cm, exposé à Urbino
  • La Dernière Cène en 1474 Huile sur bois 288x321cm, exposé à Urbino
  • Le Cardinal Bessarion, exposé à Paris
  • Pietro d'Abano, exposé à Paris
  • Platon, exposé à Paris
  • Ptolémée, exposé à Paris
  • Saint Augustin, exposé à Paris
  • Saint Jérôme, exposé à Paris
  • Saint Thomas d'Aquin Huile sur bois, exposé à Paris
  • Sénèque en 1476, exposé à Paris
  • Sixte IV, exposé à Paris
  • Solomon Vers 1474 Huile sur bois 95x50cm, exposé à Urbino
  • Solon en 1476 Huile sur bois 95x58cm, exposé à Paris
  • Virgile, exposé à Paris

Extraits & citations

Giorgio Vasari :"Parmi les premiers peintres à utiliser l'huile, Petrus Christus, le Maître Martin et Juste de Gand, auteur du tableau de la Communion des Apôtres pour le duc d'Urbino et d'autres tableaux" (Vite de piu eccellenti pittori - 1550)
Thématiques : Juste De Gand Cène, Juste De Gand Urbino, wikipedia