Edvard Munch

Peintre Norvègien Expressionnisme
Né en 1863 à Ådalsbruk (Norvège) et mort en 1944 à Oslo (Norvège)

Biographie
Edvard Munch est un artiste norvégien. Pionnier de l'expressionisme et auteur de nombreux chefs d'oeuvre comme le Cri, la Madonne ou encore Dance of life. Sa longue carrière a vu son style évoluer de façon substantielle tout en gardant l'indium d'intensité visuelle. Ses oeuvres reflètent le tourment qui l'habite : perspective exagérée et distordue, intensité des expressions. Il déclarera à la fin de sa vie que "toute mon oeuvre est liée à la contemplation de la souffrance : sans la peur et la maladie, ma vie n'aurait pas eu de sens". Son oeuvre est à la fois torturée et libre, sombre et lumineuse. Elle est la manifestation de son état psychologique et le plus souvent inspiré par son expérience personnelle. Son travail peut être également considéré comme le reflet de son temps. Il nourrit son travail par la littérature, la philosophie et en interprétant le monde qui l'entoure.

Né en 1863 Edvard Munch émerge sur la scène artistique de Kristiana (aujourd'hui Oslo, capitale de la Norvège) au milieu des années 1880. Il provoque la bourgeoisie locale en rompant avec les conventions établies et s'attire les foudres des critiques d'art. Il s'inscrit dans un mouvement de contre-culture plus large qui se développe en Europe à travers les oeuvres littéraires et artistiques du dramaturge norvégien Henrik Ibsen, l'auteur suédois August Strindberg ou encore le philosophe allemand Friedrich Nietzsche (tous seront peints par Munch). Il voyage en Europe, notamment à Copenhague, Anvers et Paris où il vit de 1889 à 1892.

Au cours des années 1890, il développe une thématique qu'il nomme de ses propres mots "the Modern life of the soul". Ces oeuvres s'articulent principalement autour d'expériences existentielles telles que l'amour, la haine et la mort. Il présente au public ses toiles pour la première fois en Allemagne, à l'Art Union de Berlin.L'exposition doit fermer ses portes après sept jours seulement : les thèmes abordés sont perçus comme trop scandaleux; en cause notamment Le Baiser, Le Jour d'après et Sick Mood at Sun. Munch transforme ce rejet en une force et propose son exposition dans 6 autres galeries en Allemagne. La presse scandalisée lui garantie néanmoins sa renommée. Le "Scandal Tour" - comme il est ainsi surnommé - se termine en 1893.

De 1895 à 1905 il voyage de façon obsessive en Europe et participe à de nombreuses expositions. Sa santé mentale n'est pas au mieux et il noie ses démons dans l'alcool. Il tente de se soigner, multiplie les cures dans des spas et sanatorium mais les effets bénéfiques ne sont que de courte durée. A cette même période, l'artiste noue une relation amoureuse destructrice avec Tulla Larsen qui se terminera brutalement en 1902. A côté de çà, ses oeuvres sont de plus en plus appréciées et il reçoit de nombreuses commandes. Ses problèmes d'alcoolisme culminent en 1908. Il reste sous les soins intensifs du Dr. Jacobson pendant huit longs mois. Plus tard il écrira "Je me souviens de ces jours avant d'être admis à la clinique de Copenhague, ma façon insensée d'ingurgiter du vin et du Cognac et de fumer les cigares les plus forts [...] Quelques jours plus tard je me suis retrouvé sans connaissance, suite à une attaque qui a bien faillit me coûter la vie". De retour en Norvège le changement est radical. Il s'installe dans la petite ville côtière de Kragero et mène une vie saine. La même année il est fait Chevalier de l'ordre royal de Saint Olav et une importante rétrospective est organisée.

L'exposition de Sounderbund (Allemagne) en 1912 participe à la reconnaissance de Munch. Il est cité parmi les plus grands artistes de son temps : Van Gogh, Paul Gauguin et Paul Cézanne. Vers 1916, Munch écrit ce qui deviendra "L'Arbre de la Connaissance", un livre recueillant notes, textes et images, proposant une réflexion sur son art et sa vie.

Il arrive à maturité à l'aube des années 1920. Ses toiles sont exposées dans les plus grandes galeries d'Europe et il entreprend chaque année plusieurs voyages à Paris, Berlin, Munich, Copenhague, Venise... L'activiste politique et poète norvégien Arnulf Overland fait parti de ces quelques voix dissonantes qui lui reprocheront désormais son manque de renouveau et d'audace, en un mot sa stagnation.

Bientôt, la montée du National-socialisme va bouleverser le succès de Munch en Allemagne où il est déclaré "dégénéré" par les Nazis. En 1937, 82 de ses toiles exposées dans des musées allemands sont confisquées. En 1938 et 1939, la Norvège sous l'égide de la National Gallery d'Oslo s'efforce de protéger le travail de Munch et acquiert toutes ses oeuvres exposées en Allemagne.

Aussi étonnant que cela puisse paraître pour un artiste aussi torturé, Edvard Munch meurt de cause naturelle à l'âge de 80 ans, près d'Oslo dans sa demeure d'Ekely.
Durant sa vie, Munch aura réalisé plus de 28 000 oeuvres dont 1 150 tableaux, 17 800 imprimés et 7 700 dessins auxquels s'ajoutent des photographies, des sculptures, ... On totalise également 100 autoportraits à la peinture, à l'huile, à l'aquarelle, au fusain, ...

L'année 2013 fut marquée par la commémoration du 150e anniversaire du plus célèbre artiste norvégien : expositions, séminaires et évènements culturels ont été organisés aux 4 coins du globe.

Liste complète des oeuvres de l'artiste (69)

Thématiques : wikipedia